//La NEMA va commencer à sévir contre les sacs non-tissés

Selon l’Autorité, tous les acteurs sont tenus de se conformer à la directive selon laquelle ils imposeraient une action d’exécution conformément aux dispositions de la loi sur la gestion et la coordination de l’environnement / le FICHIER

Par SIMON NDONGA, NAIROBI, Kenya, le 1er avril – L’Autorité nationale de gestion de l’environnement (NEMA) doit commencer lundi sa campagne de répression des sacs non tissés.

Cela fait suite à un avis de la Gazette publié par le gouvernement en 2017 interdisant la fabrication, l’importation et l’utilisation de sacs de transport de faible épaisseur à usage unique.

Selon l’Autorité, tous les acteurs sont tenus de se conformer à la directive selon laquelle ils engageraient des mesures d’application conformément aux dispositions de la loi sur la gestion et la coordination de l’environnement.

La NEMA a déjà interdit l’utilisation, la fabrication et l’importation de sacs en plastique utilisés pour les emballages commerciaux et ménagers.

Suite à l’interdiction des sacs en plastique, le sac non tissé en polypropylène est entré sur le marché pour le remplacer.

La NEMA a toutefois précisé que les sacs ne sont utilisés qu’une seule fois, puis jetés et peuvent donc constituer une menace pour l’environnement.

Publié par SIMON NDONGA Le 1 avril 2019

2019-04-17T07:29:17+00:00 News|Comments Off on La NEMA va commencer à sévir contre les sacs non-tissés